mardi 7 avril 2015

Petits chaussons quinoa & patate douce #vegan

Croquer dans ces petits ventres dodus...
Ça ne vous arrive jamais d'être monomaniaque d'un certain aliment et d'avoir envie de ne manger que celui-ci ? Moi si ! 
En ce moment c'est la mâche, les olives vertes (dire que je détestais ça y'a à peine 3 mois) et... la patate douce ! Ça a commencé avec les frites, puis les chips, et enfin j'ai voulu lui dédier une recette plus "travaillée" que de simplement la couper en morceaux et la mettre au four.

Depuis un moment j'avais envie de tester les "empanadas", aussi appelés "Cornish Pasties" ou encore petits-chaussons-fourrés-à-tout-ce-que-tu-veux. Pour moi ça sera version vegan bien sûr, tu me connais ;-)
Quand j'étais en Wwoofing à Cambridge je me rappelle en avoir vu à tous les coins de rue, de la sortie de l'aéroport au centre-ville. Le paradoxe c'est que je n'y ai jamais goûté. Ne me demande pas pourquoi, je ne sais pas... 

Quand Gaëlle a publié sa recette, mon envie a soudain resurgi et j'ai profité de ce long week-end de Pâques pour me mettre aux fourneaux. J'avais un paquet de quinoa rescapé , une patate douce qui traînait dans le frigo, un panier de champignons à finir... Vous connaissez la suite. Et comme je suis plutôt (très) contente du résultat, voici ma recette inspirée de celle de Better Than Butter :

Pour la pâte :
250 g de farine T65 + 50 g de farine de sarrasin
1 grosse pincée de sel
1/2 càc de bicarbonate de soude
1 càc de curry
3 CàS d'huile d'olive
eau

Pour la garniture :
50g de quinoa
environ 100g de champignons de Paris (ces coquins rétrécissent au lavage)
1 petite patate douce
2 CàS de sauce soja
sel, poivre
lait végétal pour la dorure

Aaah prendre des photos en cuisinant, toute une aventure ! Sincèrement je me demande comment font les autres ?!
Préparer la pâte : mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier, ajouter l'huile d'olive et de l'eau jusqu'à former une boule souple mais pas collante, sans trop travailler la pâte. Laisser reposer à température ambiante pendant la préparation de la garniture.

La garniture : éplucher la patate douce, la couper en petits cubes et mettre au four environ 25 min à 180°C, avec un peu d'huile d'olive.
Couper les champignons en lamelles et les faire revenir à la poêle avec un peu d'huile d'olive.
Faire cuire le quinoa selon le temps indiqué sur le paquet. 
Quand tout est prêt, bien mélanger ensemble et ajouter la sauce soja ainsi que le poivre et le sel.

L'assemblage : diviser la pâte en six boules, les étaler pour former des galettes fines et ajouter la garniture sur une moitié. Replier, sceller à la fourchette pour dessiner de jolies petites cannelures et badigeonner de lait végétal.

J'ai un pitit peu honte de ma nappe trouée, ferme les yeux s'il-te-plaît ;p
Cette pâte (sans le curry) est une base que j'utilise dans presque tous mes plats qui en nécessitent, elle est très simple à faire, se tient bien et est facile à travailler. Ici, le sarrasin donne un bon petit goût rustique... Mioum.
Volontairement je n'ai pas précisé la quantité d'eau car dans les recettes que je lis ça ne convient jamais, alors j'ai décidé de le faire au feeling. Ça fonctionne très bien !

J'ai trouvé ces petits chaussons délicieux, la saveur douce -presque sucrée- de la patate douce se mariant très bien avec les champipi. Après il m'est venu une idée : pourquoi ne pas essayer avec une garniture aux fanes de radis et à la crème soja ?

Bonne semaine à tous et régalez-vous !

12 commentaires :

  1. Coucou,
    Ca a l'air sympathique ça aussi dis-moi, Miss-Je-suis-vraiment-pleine-de-super-ressources ;)
    Je note dans un coin de ma tête, un jour viendra où je testerai tout ce que tu nous proposes de si sympathique sur ton blog.
    Un grand merci pour ça!

    Des bisous verdoyants et printaniers!


    Le Lutin de retour dans sa Cabane ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah merci Alice c'est trop gentil !
      Alors tu es de retour, pour de booon ? :D

      Gros bisous

      Supprimer
    2. Coucou,
      Ouech je suis de retour pour de bon, à mon rythme!
      Dis j'avais pas vu, il craint mon message, j'ai mis deux fois "sympathique"... :/
      Désolée pour cette répétition, mais en même temps c'est ce que tes articles m'inspirent, de la sympathie ;)
      Gros bisous et bon week-end à toi, avec tes petits bocaux... sympathiques ^^

      Alice

      Supprimer
    3. Maiiis bien sûr que non il ne craint pas ton message ! Même avec deux fois le mot sympathique, nahméoh ! ;)

      Supprimer
  2. Et je n'avais pas fait attention au trou dans la nappe avant que tu le mettes en légende ^^
    :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais peut-être pas dû l'écrire, en fait :p
      Surtout que c'est vraiment moche une fois qu'on l'a remarqué... moi je m'en suis rendue compte après avoir transféré les photos

      Supprimer
  3. J'adore ! Il faut que j'essaie !! Merci!
    Fanny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii, en plus c'est amusant à faire ! ihih

      Bisous Fanny

      Supprimer
  4. J'ai découvert ton blog grâce à ton commentaire sous l'article de Laetitia sur le shampoing au miel et ta recette a l'air trop appétissante ! Le seul point négatif c'est qu'il n'y a plus de quinoa en vrac dans ma biocoop... Ils en ont retrouvé mais la vendent en sachet... Mais si j'en veux je vais devoir me faire une raison ! Enfin bref, dès que je peux, je teste ta recette ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah les méandres de l'Internet ! C'est aussi comme ça que je découvre plein de chouettes blogs ;)
      Oui pour le quinoa c'est vrai qu'ils ne le vendent plus en vrac, là c'était un paquet que ma maman avait acheté donc je l'ai utilisé. La bonne nouvelle c'est qu'il commence à revenir sur les étals, et de plus en plus cultivé localement !

      Bises

      Supprimer
  5. Sympa cette recette ! J'adore ce type de " plat " !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Charlène ! :) je pense d'ailleurs en refaire bientôt, avec une garniture plus "estivale" ;)

      Bonne journée

      Supprimer

Laisser un petit mot