mercredi 22 juillet 2015

J'ai jeté mon soutif

Moi Marine, 21 ans et 5 mois, je ne porte plus de soutien-gorge depuis trois ans. Je ne me souviens plus très bien comment ça a commencé, mais le fait est que ça a continué. Je devais être en Wwoofing à Cambridge, il faisait beau et chaud, je cueillais des framboises toute la journée au grand air et j'avais envie de me sentir LIBRE.



Finalement, il semblerait que je ne sois pas la seule à avoir adopté cette… démarche. Ceci est un article que j'avais écrit il y a quelques mois et qui avait mystérieusement disparu de mes brouillons. Mais à la lecture de celui de Fancy Lily en Une Hellocoton et de ses nombreuses réactions, j'ai eu envie de le récrire. Oui j'avais vraiment envie d'en parler.

(Insupportable de réécrire quelque chose qu'on a déjà écrit et qui a disparu, vous ne trouvez pas ? M'enfin passons)

Je disais donc, j'ai libéré Bonnie & Clyde de ce petit morceau de tissu et ils s'en portent très bien merci. Non, ils ne disent pas coucou à mon nombril non plus. Et puis d'abord, qui a mis au point cette invention ? Celui-là ne devait pas beaucoup aimer les femmes...



Abandonner le soutien-gorge, quelle drôle d'idée ! Et pourtant…

Quand j'y pense, je crois bien que je ne pourrai pas retourner en arrière. J'ignore pourquoi, mais j'ai toujours eu la bretelle droite -cette coquine- qui se barrait sans me demander mon avis et devoir la remonter sans arrêt me tapait sur le système. Problème résolu.
Sans parler des marques à la fin de la journée… 

Vraiment, cette drôle de décision a été la source d'un confort incomparable.

Sans blague, si c'est pas une forme de torture ça. Source

Et puis vous savez pas le plus beau les filles ?! AUCUNE étude ne prouve la pertinence du fait que le soutien-gorge préviendrait l'affaissement de la poitrine, au contraire. Ce qui paraît d'ailleurs logique si on y réfléchit : les seins sont maintenus par les muscle pectoraux rectification : ce sont en réalité les ligaments de Cooper, "soutien-gorge" naturel de la poitrine. Or les remplacer par un soutien-gorge "artificiel", et les empêcher de travailler, provoquerait leur affaiblissement sur le long terme. 

Au début j'ai bien eu peur de la réaction des gens, des regards… avant de me rendre compte que je n'y fais même plus attention. S'en rendent-ils compte d'abord ? Porter mes hauts à même la peau est même devenu une seconde nature. Et puis un téton qui fait son apparition lorsque l'on a froid, c'est naturel, y'a pas mort d'homme. Ne vous trompez pas, je ne prône pas l'absence de pudeur ou l'exhibition a tout va hein. Lorsque cela risque d'être vraiment trop visible ou lors d'un rendez-vous important, je compte toujours sur un joli body, oui oui ces petites choses que portent les bébés. 

Pour aller plus loin, avec divers témoignages : Free the boobies


Et vous, 'ready to free the nipples' ou pas du tout ?

12 commentaires :

  1. Tu ne peux pas savoir comme j'admire ta démarche et comment cet article m'a fait me remettre en question !
    Je ne m'imaginais pas vivre sans soutien gorge et pourtant j'y réfléchis de plus en plus, sans vraiment pouvoir sauter le pas.......ce n'est pas que les gens s'en rendent compte le problème, ça je m'en fiche, mais plutôt que ma poitrine est déjà pas mal affaissée pour mon âge (17 ans) et que j'ai peur qu'elle ne s'affaisse encore plus, même si comme tu le dis, rien ne prouve l'efficacité des armatures sur le long terme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Astrid, je suis vraiment ravie si cet article t'a fait te remettre en question !
      Es-tu sure que ta poitrine est réellement affaissée ? Peut-être est-ce juste sa "forme" naturelle car tu es quand même jeune pour que ça soit déjà le cas.
      Si ça peut te rassurer, j'ai lu une étude dans laquelle des femmes ont vu leurs tétons remontés de quelques millimètres (cm ?) après plusieurs mois sans soutien-gorge. ça avait été mesuré par des chercheurs ^^. Il faudrait que j'essaye de retrouver cette étude

      Supprimer
    2. Aussi loin que je me souvienne ils ont toujours été comme ça, alors c'est vrai que c'est peut-être leur forme naturelle, mais si c'est ça c'est vraiment que je n'ai pas de chance :/
      Oui j'ai lu cette étude, ou en tout cas un article qui disait la même chose et c'est vrai que c'est encourageant ! je vais profiter de l'été pour tester ça :), après je pense que ce sera plus dur de le faire au lycée....Merci encore pour ton article, et surtout ta gentillesse <3

      Supprimer
  2. Ahhhh! jamais je n'aurais osé en parler. Merci. Mais voilà, moi c'est pareil, enfin, pas tout les jours : je porte le soutif que lorsque je mets un haut sous lequel cela se verrait tellement que je ne serai pas capable de supporter le regard des gens; (heureusement ça veut aussi dire que je ne porte de soutif qu'à peine une fois par semaine).
    Déjà, quand j'ai vu le reportage sur Arte sur comment sont fais nos sous-vêtements, j'ai hurlé. Ensuite, j'ai les épaule tombantes et je passe mon temps à remettre les bretelles. Troisièmement, je n'en ai jamais trouvé un seul qui soit confortable et joli et pas cher et éthique. Et dernière raison... Ça gratte atrocement, tu sais, dans le dos ?!!! Mais là tu viens d'illuminer ma journée (ma soirée en fait) : le body. Mais pourquoi n'y ai-je jamais songé ??? Merci Marine XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début je pensais aussi en mettre un seulement avec des hauts fins, et finalement je suis tellement bien SANS que je n'arrive pas à le faire. Soit je mets un body, soit un débardeur tout fin en dessous :)
      C'est quoi ce reportage Arte sur les sous-vêtements ?! ça m'intéresse çaaa ;) C'est vrai qu'Arte fait souvent des reportages intéressants.
      Ah oui les épaules tombantes la galère des bretelles ! :/ Moi c'était seulement la droite en fait, hum.
      Sinon pour le "confortable-joli-pas cher", avant j'avais l'habitude de porter des triangles sans armatures que j'achetais chez Monoprix. Je les trouvais trop beaux d'ailleurs, mais pour l'éthique on repassera (je pense)... :/

      Gros bisous Fannyhibou :P

      Supprimer
  3. Coucou Marine,
    Merci pour cet article.
    Je suis d'accord avec toi, sur le fait que c'est une vraie torture et qu'il n'y a pas de preuve sur le maintien de nos seins.
    Le hic, tu vois, c'est que étant en fort surpoids, si je ne mets pas de soutien gorge qui maintient vraiment bien, j'ai très très mal au dos, bien plus mal qu'avec les douleurs du soutien-gorge porté.
    Parce que qui dit fort surpoids dit poitrine très généreuse, et donc lourde, et je te raconte même pas la souffrance des seins qui "tirent" littéralement les épaules vers l'avant, avec en plus une poitrine tombante.
    Alors je t'avoue, même si je rêve de ne plus porter de soutien-gorge, que lorsqu'on est obèse, c'est un vrai supplice.
    Donc je t'envie vraiment, et je te souhaite de continuer à offrir cette belle liberté à Bonnie and Clyde ;)
    Tu es super! Bravo <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Alice ! :)
      Tu as raison, le fait d'être en surpoids ou bien d'avoir une forte poitrine change un peu la donne.
      J'entends souvent que le fait de ne pas porter de soutien-gorge est réservé aux toute petites poitrines, je ne suis pas tout à fait d'accord car la mienne n'est pas minuscule (lol), en revanche lorsque cela devient douloureux pour le dos mieux vaut continuer à en porter.

      Et merci beaucoup pour ton commentaire <3
      Bisous tout plein

      Supprimer
  4. Carrément ready :D
    Franchement bravo ! 3 ans sans soutif c'est génial !
    De mon côté j'en porte que quand j'ai un rendez-vous, car je n'assume pas encore le "téton qui pointe"..
    Et puis j'ai une petite poitrine donc pas besoin de soutenir grand chose.
    On se sent plus libre, on respire mieux, que du positif :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah :D
      Oui pour les rendez-vous je te comprends, pas facile d'assumer... Pour moi hop un ptit débardeur fin et c'est réglé :)
      Oui c'est tout à fait ça, on respire bien mieux !

      Supprimer
  5. salut Marine,

    C'est chouette que tu parles de ton expérience sans soutif ! Le sujet concerne toutes les femmes mais il y a encore beaucoup trop de préjugés sur les seins libres... pourtant c'est naturel, la poitrine est normalement faite pour tenir toute seule! C'est aussi la meilleure façon de prendre soin de ses seins et des les conserver longtemps en bonne santé...contrairement à toutes les idées reçues...
    C'est hallucinant de voir à quel point les femmes sont prisonnières du soutien-gorge pour une raison ou une autre... le pire, c'est la pression sociale, c'est une injonction totalement stupide! et contre-nature...

    Sans chercher à choquer, pour moi ce truc est un véritable poison, autant sur la santé physique que mentale, vu l'emprise qu'il exerce (c'est un cercle vicieux : plus une femme en porte, plus elle en éprouve le besoin)... je trouve ça même "glauque" de faire porter en permanence les seins et vouloir à tout prix cacher de simples tétons... Bon je suis un mec aussi, mais vu de l'extérieur je t'assure que la perception est très différente !

    Sinon je me permets de te reprendre : tu dis que les muscles pectoraux maintiennent la poitrine...pas du tout, ils n'y sont pour rien ! Les seins tiennent grâce aux ligaments de Cooper qui forment un filet de suspension. Mais tu as totalement raison de rappeler que moins on mobilise son corps, plus il se ramollit, c'est même terriblement vrai pour les seins. Les filles qui laissent le SG au placard témoignent que leurs seins redeviennent plus fermes.

    Tu cherchais l'étude sur le non-port du soutien-gorge : Jean-Denis Rouillon, son auteur, a donné deux conférences pour résumer l'avancée de ses travaux ici : https://vimeo.com/77976491 et là : https://vimeo.com/87549297
    Pour le documentaire Arte, je crois qu'il est plutôt paru sur France 5 : https://www.youtube.com/watch?v=1qWJAaEiVQw (à moins que ce ne soit pas celui-là)

    Ah oui sinon, je me fais un peu de pub pardon, j'ai fait un site dédié aux dangers du soutien-gorge et aux bienfaits des seins libres : http://freetheboobies.fr j'espère qu'il donnera plus d'infos à toutes celles qui se posent des questions et qui hésitent encore à franchir le cap. J'ai aussi compilé pas mal de témoignages comme le tien.
    A+ et bonne continuation à ton blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Liberté,
      Waw, merci beaucoup pour ton superbe témoignage, de plus de la part d'un homme ! Bien sûr je vais aller jeter un coup d'oeil sur ton site, il ne peut que m'intéresser ;)

      Merci pour ta rectification sur les ligaments de Cooper, en effet il m'avait semblé avoir lu ça aussi mais je ne retrouvais plus le site...

      Supprimer
  6. Si vous voulez des infos sur les pathologies générées par le soutien gorge, voici le lien, toutes les sources sont à la fin:
    http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52
    Bonne lecture.
    Yves

    RépondreSupprimer

Laisser un petit mot