vendredi 10 juillet 2015

Parlons crème solaire : la vérité sur l'indice de protection

Et là tout d'un coup j'ai dans la tête la chanson "Le soleil est trrrès méchant. Pour la tête, et les pieds. Et le dos, et le ventre... Soleil t'auras pas ma peau !". Lol. Ça vous dit quelque chose ? 
Ça faisait un moment que j'avais envie d'écrire cet article, pour vous faire part de ce que je viens d'apprendre sur cet indispensable de l'été. Car oui, nous sommes en plein dedans n'est-ce pas ? Enfin, à l'instant où j'écris ces lignes le soleil est retourné se coucher...

C'est qu'en lisant le fameux bouquin de Rita Stiens La vérité sur les cosmétiques, le chapitre sur les crèmes solaires a particulièrement attiré mon attention. C'est que j'en ai appris de bien belles, voyez-vous, et je n'avais pas envie de garder ça pour moi.

Amies peaux claires, c'est surtout à vous que je m'adresse : vous avez-toujours privilégié l'indice 50+ le plus haut en vous croyant à l'abri (ce qui est mon cas bien sûr) ? En réalité :

  • Il y a très peu de différence entre un indice 30 et 50, sauf le prix évidemment. Le marketing, encore et toujours... Ainsi, à partir de l'indice 15 (!), la progression entre les 6 autres indices (20, 25, 30, 40, 50 et 50+) n'est que de 1% en moyenne !
  • Exemple de protection des UVB pour chaque indice : 15 -> 93.3%, 20 -> 96%, 30 -> 97.4%, 40 -> 97.5%. La 50 ? Pas beaucoup plus
  • De plus, tout indice mesuré correspond à une application de 2mg/cm² (oui c'est très scientifique et minutieux). Généralement nous n'en appliquons pas une couche assez épaisse, ce qui voudrait dire qu'il faudrait utiliser 2 à 4 fois plus de crème pour espérer atteindre l'indice de protection mentionné
  • Ou alors, réduire son temps d'exposition de 50 à 60% du temps indiqué sur le flacon, d'environ 2 heures en général...

Bref, pour protéger sa peau du soleil, la crème solaire n'est pas forcément une panacée. Porter un chapeau (ou même une ombrelle, soo rétro), des lunettes de soleil, des vêtements légers mais couvrants et éviter de s'exposer aux heures les plus chaudes, oui.

Néanmoins, pour vous consoler de tous ces chiffres et ces mauvaises nouvelles, je vous ai déniché deux recettes de crèmes solaires maison - que je n'ai par contre pas encore testées - :
- La crème solaire, c'est moi qui la fais ! par La Ruche Qui Dit Oui
- Fabriquer sa crème solaire maison par Planète Addict

8 commentaires :

  1. Tiens ! Je pensais à la crème solaire lors de mon séjour, notamment sur le fait que sur celle que j'ai achetée l'an dernier à la pharmarcie (la roche posay, si tu as la peau sensible tu dois connaitre non ?), et je me suis dis qu'à l'époque je n'avais pas checké si c'était testé sur les animaux ou non, je suppose que quand c'est écrit "testé dermatologiquement" ça l'est non ? En tout cas merci pour les liens ! Je vais aller voir si ça n'est pas trop compliqué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes je connais la Roche Posay, avant j'achetais souvent mes crèmes de jours chez eux !
      Pour le "testé dermatologiquement" j'aurais tendance à dire que oui, c'est testé sur les animaux... :-/ De toute façon tant que ça n'est pas écrit le contraire je suppose que ça l'est.
      Pour les liens la première recette à l'air hyper simple ;) (seulement 4 ingrédients)

      Supprimer
    2. Merci Marine, désolée, je n'avais pas vu que tu avais répondu, la nulle ! J'essaierai après mon insta' et toi, tu as fais ta crème du coup ? Bisouuus

      Supprimer
    3. Ce n'est pas grave voyoons !
      Non de mon coté pas encore testé la crème... ça arrivera sûrement en plein hiver, lorsqu'elle ne me sera plus d'aucune utilité mouahah

      Supprimer
  2. Et moi qui me croyais mieux protégée avec mon indice 50 :/ !
    D'autant plus que la plupart des filtres solaires dans les cosmétiques non-bio sont plutôt toxiques...
    Merci pour ton article très instructif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les solaires non bio et leur filtres minéraux sont une catastrophes pour l'environnement...
      Merci de ton passage Astrid !

      Supprimer
  3. Il est de plus en plus difficile de trouver des crèmes solaires bio à un prix abordable. Je les achète bio car c'est pratiquement les seules sans filtres chimiques mais avec filtre minéral. Alors quand en plus comme moi tu fais des allergies c'est la croix et la bannière pour trouver la bonne ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la crème solaire est assez chère en général, encore plus en bio... J'en ai trouvé une à Biocoop dans les 15euros, mais la texture est un peu liquide :/
      Mais tu fais des allergies à la crème solaire ? Tu sais à quel composant exactement ?

      Supprimer

Laisser un petit mot