mercredi 26 août 2015

Bref, j'ai été initiée au Reïki (Premier Degré)

Source
Il y a de cela cinq jours je me suis offert un beau cadeau, un de ceux qui durent toute la vie : une initiation au Ier Degré de reïki USUI, et sûrement pas le dernier ;) 

Je vous en avais parlé très brièvement dans un article, j'ai découvert cette technique énergétique il y a déjà plusieurs mois et elle ne m'a jamais quittée. Après avoir bénéficié de plusieurs soins qui me laissaient à chaque fois relaxée et comme regonflée à bloc, j'ai eu envie d'aller plus loin et de pouvoir moi aussi imposer mes mains. Ni secte religieuse, ni médecine à proprement parler, le Reïki est un soin holistique (= global, qui prend en compte non seulement les symptômes d'un mal-être, mais aussi et surtout ses causes profondes) qui utilise l'énergie universelle de vie qui nous entoure pour combler nos manques. Car oui, TOUT est énergie : les plantes, la nourriture, chaque particule qui  nous compose...

Le Jour J !

En ce mardi d'Août nous sommes donc quatre dans le dojo, assis au sol sur des coussins : Guillaume qui sera mon enseignant (un ancien maçon. Où l'on voit que le reïki n'est pas réservé à une certaine élite de grano-hippies éthérés), deux accompagnatrices formées au Ier degré et puis moi, impatiente d'accéder enfin au Cercle des initiés (lol). Deux autres jeunes femmes II et III ème degré nous rejoindront dans l'après-midi. Nous discutons tous ensemble autour d'un bol de thé sur Qu'est-ce que le reïki, ce qu'il peut nous apporter et ce qu'il a changé dans la vie de mes deux accompagnatrices... Elles sont d'accord sur une chose ; ce n'est que du bonheur ! (et je veux bien le croire)

Ce que j'adore, c'est apprendre comment toutes ces personnes en sont arrivées là. Ecouter les expériences de chacun, et s'émerveiller. Un maçon qui devient masseur et découvre le reïki dans la foulée, grâce à une petite annonce. Qui initie à son tour une jeune femme aux techniques de massages, puis lui parle du reïki. D'autres qui changent de vie pour se mettre à leur compte... Ça me fait rêver, les hasards (ou pas...) de la vie.

L'initiation

Elle se déroule en quatre rituels de transmissions, permettant à l'élève de canaliser l'énergie Reïki. A chaque fois, je ressens la même chose : une forte chaleur sur ma peau, des picotements dans les mains et parfois dans les jambes, mais surtout... une immense sensation de vide et de légèreté, comme si mon corps pouvait flotter (sérieux). Non pas un "vide" qui demande à être comblé, juste une grande sérénité, comme si j'étais "complète". Difficile à expliquer, d'ailleurs j'ai toujours du mal à répondre lorsqu'on me demande mon ressenti, que ce soit après un massage ou cette initiation. J'ai envie de répondre Laissez-moi ressentir, arrêtez de me poser des questions ! >_<

C'est un peu pour ça que j'ai eu envie d'écrire cet article, pour me souvenir mais aussi me forcer à mettre en mots ces sentiments.


Je reçois aussi plusieurs soins de la part de Guillaume, Christine et Jocelyne, je nage en plein bonheur ahah. Avec l'impression de planer complètement. C'est tellement étrange cette chaleur au dessus de mon front, alors même qu'il n'a pas encore posé ses mains... J'imagine des rayons de lumière sortir de sa paume, c'est drôle. Il n'y a qu'à voir la beauté et la fraîcheur des orchidées de la pièce pour se convaincre que de bonnes ondes circulent par ici ! 

Pendant un soin complet je me sens partir, sans être complètement endormie. Entre deux mondes, quoi. De temps en temps je sens ma main et ma jambe avoir des spasmes, sans doute l'énergie qui circule.

Bien sûr, j'apprends moi aussi à poser mes mains et m'entraîne à faire des soins sur mes trois cobayes. Au début ce n'est pas évident j'avoue, j'ai peur de "mal faire", de trop appuyer ou pas assez... Dans notre société, où "toucher" le corps n'est pas un acte spontané, je n'ose pas trop mais ça va mieux ensuite.

Post-stage : l'auto-traitement 

Durant 21 jours, il est fortement conseillé de pratiquer sur soi l'auto-traitement. Commencer par soi, se soigner avant d'aider les autres, c'est la clé. Poser ses mains, respirer et ressentir l'énergie qui nous traverse. Si j'ai pu trouver ça contraignant au début satanée flemme, sors de ce corps...!, le bien-être est si total que je pourrais rester comme ça toute la journée. J'ai aussi le sentiment que chaque chose "appelle mes mains" : les plantes, la nourriture, toucher des parties de mon corps dès que j'ai les mains libres...

Parfois au contraire, mon cerveau cartésien reprends ses droits et les doutes m'habitent... Et si j'avais rêvé ? Et si tout ça n'existait pas, cette énergie, ce fourmillement dans les doigts ? Ce qui est certain, c'est que le reïki me fait me poser beaucoup de questions, m'oblige à chercher au delà des apparences et je dois dire que ça me plaît.

*****

2 commentaires :

  1. Waw ! Ca donne réellement envie d'essayer... Entre toi et Alice le Lutin, je vais réellement finir par me renseigner sérieusement je crois!
    Très bel article :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)
      Oui, franchement c'est une découverte qui a changé ma vie (Merci Alice) ^^
      Et si tu veux découvrir et te faire faire un soin gratuitement, il y a des séances tous les vendredi à Caen ;) (Reiki Libre Caen dans Google)

      Supprimer

Laisser un petit mot