vendredi 7 août 2015

La maison de vacances.

Elle se tient là, toute en longueur avec ses murs de pierres et ses volets rouges. En face d'un champ où broutent paisiblement des vaches et passent quelques tracteurs pétaradant. Elle, c'est la maison de vacances, la maison de Bretagne. Elle a connu plusieurs générations : ma maman, la maman de ma maman et d'autres mamans de mamans... Ça en fait des mamans - et des papas - !

Autrefois surnommé la Maison Hantée (à cause d'un phénomène étrange qui m'est arrivé, entre rêve et réalité) et boudée par nous, les enfants. Surtout l'hiver. Parce qu'il fait froid, parce que son odeur de maison-qui-n'a-pas-été-aérée-depuis-plusieurs-mois, parce que Y'a plus d'eau chaude pour la douche kicékatoupri ?? Et parce que Mamaan on s'ennuiiie on rentre bientôt ?! Ici pas d'Internet, dernier repaire encore épargné par le wifi... Pourtant, un bon livre devant le feu de cheminée et tout est oublié.

En ce moment c'est l'été, la maison se réveille. On est bien là, à profiter d'une longue pause au fond du jardin. Les prunes bonnes à ramasser qui finiront en tartes et le marché bio du mardi, les balades à vélo dans les jolis chemins et les repas sur la terrasse, les incontournables visites de Saint-Malo intra-murros et les belles soirées d'été.

Maintenant je peux bien l'avouer : je l'aime bien cette maison, avec ses airs de vieille bâtisse grincheuse qu'il faut apprivoiser. J'aime qu'elle nous oblige à prendre le temps, à vivre à l'heure de la campagne. Quand ma maman me racontes de vieilles histoires des environs : "Autrefois la mer venait jusqu'ici ! Regarde ces morceaux de coquillages. Quand j'étais petite on appelait ce cheminn le marais, et là habitait le maire du village. Tu as vu ce lavoir, les femmes se retrouvaient ici pour papoter et laver leur linge."

Surtout, j'y dors comme un bébé et ça ça n'a pas de prix. Peut-être ses lits à l'ancienne, avec les traditionnels draps-couverture-édredon (comment est-on passé de ça à une simple couette ?! ^^) ou bien l'air de la campagne et son calme absolu, mais ça fait tellement de bien de se lever totalement reposé !

Et vous, vous avez un endroit comme ça ? Une vieille maison de famille ? 

2 commentaires :

  1. Ohhh... La Bretagne ! Cette région a tellement changée ma vie que j'ai décidé que lorsqu'ici on me demande d'où je viens je réponds "Bretagne"... Région mystique où j'aimerai un jour avoir la chance inouïe de m'acheter une vielle longère en pierre comme celle que tu nous montre...! Et ces fleurs, bon sang que j'aime les fleurs. Mon papa a acheté une maison de 1900 près de Douarnenez, c'est pas le même département, la maison n'est certes pas aussi magnifique que la tienne, mais comme ça on a enfin une maison de famille, ancienne qui plus est. Tu y es encore petite veinarde ? :p Profites bien, on ne dors jamais aussi bien qu'au pays des korrigans ! je t'embrasse petit Caribou!
    Fanny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour ton mot Fanny ! ;D
      J'apprécie aussi de plus en plus la Bretagne pour toutes ses richesses et, comme tu dis, son côté mystique. J'adore ses légendes et ses petits korrigans ;)
      Ahah les fleurs, si je m'étais écoutée je n'aurais mis que ça en photo. Je les trouve tellement photogéniques !
      Malheureusement je n'y suis plus, pas restée assez longtemps à mon goût mais même y passer quelques jours fait du bien :)

      Bisous :D

      Supprimer

Laisser un petit mot