jeudi 30 juin 2016

Couper court (aux préjugés)

Des mois que je rêve d'une coupe courte, à peser le pour et le contre et à m'arracher les cheveux. La semaine dernière, prise d'une envie subite, j'ai essayé de couper moi-même, pensant que ça ne devait pas être si compliqué que ça : mauvaise idée. Bon ce n'est pas catastrophique non plus et ça ne se voit presque plus mais le fait est là, j'ai vraiment (VRAIMENT) besoin d'aller chez le coiffeur.

Il faut dire que cela fait presque un an que je n'y suis pas allée, et je n'en peux plus de cette longueur informe. Marre de ma coupe que je trouve fade et ne sais plus comment coiffer. Résultat, je passe la plupart du temps les cheveux attachés.

Comme toute envie non assouvie, cette idée me trotte dans la tête en permanence et devient lancinante. Coupe, coupe, coupe tout qu'elle me murmure à l'oreille. J'ai commencé par en parler autour de moi, l'air de rien, pour récolter quelques avis. Mais bon, soyons honnête, ce que je veux entendre ce sont des réponses enthousiastes du style Vas-y lance-toi !. 

Evidemment, mon mec n'est pas trop pour. D'ailleurs je me suis toujours demandé pourquoi les hommes préféraient souvent les filles aux longues chevelures. Pour ma part, je trouve plus seyant une jolie coupe courte entretenue, et une nuque dégagée est pour moi le comble de la sexy-tude. Seulement je me pose beaucoup de questions à propos de l'entretien, de la repousse, du regard des gens... (Et si ça ne m'allait pas ?! Et comment je vais faire pour me cacher les jours où je me trouve moche ! Bah oui car un rideau de cheveux c'est bien pratique pour cacher quelques boutons).

S'il y a des filles aux cheveux courts dans la salle, levez la main ! Je veux bien vos conseils.

Olé Calienté

Make my lemonade
Make my lemonade
Source

Eh oui quelques coupes plus longues se sont glissées telles des intruses, au cas où je changerais d'avis


Et vous, plutôt team Cheveux longs ou team Cheveux courts ?

jeudi 9 juin 2016

Doux comme un dimanche


Avant je détestais le dimanche. Tourner en rond, traînant parfois en pyjama toute la journée, l'idée d'une nouvelle semaine de cours qui recommence...  C'est d'ailleurs souvent ce jour-là que je me trouve moche-nulle et mal lunée, c'est comme ça. Mais ça c'était avant.

Bien que ce ne soit toujours pas mon jour préféré de la semaine je ne le déteste plus autant et il m'arrive même de l'apprécier. Souvent on en profite pour regarder un bon film ou une série pelotonnés sous les couvertures, faire des gâteaux ou des pizzas, ou bien se promener. Oui on a souvent la flemme, mais une fois le nez dehors on est toujours ravis d'avoir eu le courage de sortir ;)

Ce dimanche n'était pas en reste : après une courte échappée au marché bio du coin qui se tient là tous les premiers dimanches du mois (enfin quand je dis 'marché'... il y avait en tout et pour tout trois petits stands, dont la plupart des fruits et légumes ne venaient même pas du coin. On était un peu déçus), des amis nous appellent pour nous faire part de l'envie d'aller voir un vide-grenier. Aussitôt dit aussitôt fait, nous y voilà. Eh bien ma foi c'était fort plaisant ! On a pu trouver quelques petites choses, dont 6 verres Fanta tout mignons, de la récup' de bar ou restaurant sûrement.

Le meilleur, c'est que je suis repartie avec un très beau pied de menthe très odorant. Il suffisait de répondre à un questionnaire sur les plantes médicinales et on avait le droit de repartir avec son petit pot de fleurs. Délicieuse en tisane, et parfait pour parfumer la maison tellement elle sent bon !