samedi 17 septembre 2016

Les envies #1

J'ai honteusement copié sur Camille, pardon pardon, mais elle écrit tellement bien Camille qu'on a envie de faire pareil, d'essayer pour voir. Et puis moi aussi j'ai toujours plein d'envies qui se bousculent dans ma tête, souvent j'écris tout dans le bloc-note de mon portable et je fais des listes longues comme des autoroutes pour ne rien oublier. Alors je me suis dit Oui tiens, pourquoi ne pas les écrire ici, peut-être que je me sentirai plus légère comme ça. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas en tout cas.

D'abord j'ai envie d'acheter des figues, toutes rondelettes et tendres à l'intérieur parce que c'est un de mes fruits préférés, mais pas les grosses qui viennent de Turquie et qu'on trouve partout, non non. Peut-être qu'elles sont bonnes aussi hein, je ne dis pas, mais pourquoi diable importer de là-bas ce qui pousse ici-bas. Si je veux acheter ces figues, c'est aussi parce que Cél nous a proposé une délicieuse (enfin, je suppose quelle l'est) recette de scone géant que je meurs d'envie de goûter, parce qu'elle est drôlement douée pour les mots et les images, et que chez elle tout est un petit bonbon pour les yeux et beau pour l'âme. Vous savez, dès qu'elle publie un nouvel article je tressaille, je saute de joie, j'applaudis des deux mains et abandonne tout ce que je suis en train de faire pour crier au génie. Voilà, c'était ma minute fan hystérique mais que voulez-vous, ils me font cet effet-là ses Mots Ailés.

J'ai envie, aussi, de partir en Bretagne et en Italie comme on se l'est promis, à faire des plans sur la comète et à imaginer chacun de nos voyages dans les moindres détails. De rêver à ces belles choses en attendant ton (mon) retour, de m'emplir la tête de paysages peut-être imaginaires. On irait sur la côte pour admirer la mer, à courir sur le sable en étendant les bras et en mangeant des gaufres au sucre dans le froid de l'hiver. On découvrirait tous les deux ce pays solaire qu'est l'Italie, en tout cas c'est comme ça que je me l'imagine, après ce voyage scolaire à Rome qui m'avait tant marquée. On ne ramènerait pas beaucoup de souvenirs dans nos valises mais des glaces plein le ventre, pour que ce petit goût de vacances et de paradis ne nous quitte plus jamais.

J'ai envie d'éteindre mes écrans toute une journée, pour une fois, et de sortir profiter de toutes ces merveilles qui nous entourent et qu'on ne sait plus regarder. Me plonger dans un gros livre qui happerait mes nuits et hanterait mes journées, et me hâter de rentrer le soir pour m'en délecter à nouveau.

Et puis que mes cheveux repoussent et de pouvoir les rattacher comme avant, oui je sais c'est complètement débile puisque je n'arrêtais pas de dire à qui voulait bien m'entendre que franchement, les cheveux courts ça change la vie, c'est génial j'te jure, je ne regrette pas du tout mais alors PAS DU TOUT tu vois, mais que bon finalement ce n'est pas vraiment moi, c'est dur à expliquer mais mes barrettes et mes élastiques me manquent. Oui, même si je les perdais tout le temps et les retrouvais plusieurs semaines plus tard dans des endroit incongrus.


Et vous, c'est quoi vos envies ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laisser un petit mot