samedi 15 octobre 2016

J'ai lu : Nymphéas Noirs, de Michel Bussi

Chers petits lecteurs avides de péripéties. (l'êtes-vous ?)
Je me suis rendue compte récemment que je n'avais jamais parlé littérature par ici. C'est fâcheux en vérité, puisque la lecture occupe une bonne partie de mon temps libre. C'est simple : si je ne suis pas occupée à manger-dormir-travailler, je lis. Il m'arrive de tomber sur de vraies petites pépites, qu'il serait dommage de ne pas partager vous ne croyez pas ? Alors voilà, j'ai décidé, de temps en temps, de vous parler de mes dernières découvertes afin que vous puissiez vous aussi en profiter. Je commence donc par un polar de Michel Bussi, Nymphéas Noirs.


Résumé : Mai 2010 - Giverny, joli petit village de Normandie réputé pour son cadre idyllique et son célèbre musée Claude Monet. Sérénaç, jeune inspecteur tout juste muté du sud et son fidèle adjoint Bénavides sont dépêchés sur les lieux pour enquêter sur le meurtre d'un opthalmologiste de renom, retrouvé le crâne fracassé puis noyé dans l'étang aux nénuphars. Bientôt le motif d'un crime passionnel font porter les soupçon sur Jacques Dupain, dont la femme n'est autre que la séduisante institutrice du village sur laquelle se retournent tous les hommes. Qui est-elle vraiment, cette Stéphanie aussi mystérieuse qu'envoûtante, et qui semble cacher un lourd secret ?

Plus tard, leurs recherches les mènent vers l'accident d'un jeune garçon, survenu plus de soixante-dix ans plus tôt au bord de ce même étang. Quel lien entre ces deux affaires ? Et surtout, qui est ce mystérieux narrateur que l'on suit dans sa quête, et qui semble en savoir beaucoup sur cette affaire ? 

Mon avis : J'ai choisi ce roman par hasard, en me fiant au titre et au résumé, et la quatrième de couverture a fini de me convaincre. Ne connaissant pas Bussi je n'en attendais pas grand chose, si ce n'est un agréable moment de lecture. Et je dois dire que c'est réussi ! Ce polar mêlant passé et présent s'est révélé un vrai coup de cœur, avec le XIX ème siècle des peintres impressionnistes en toile de fond. Le cadre, d'abord, dans une jolie Normandie pittoresque et romantique, puis une intrigue merveilleusement bien ficelée. L'auteur ménage le suspens avec brio, et réussit jusqu'au bout à nous tenir en haleine tandis que la folie s'empare de l'histoire et perd le lecteur, jusqu'au dénouement.

La fin, magistrale et époustouflante, vous surprendra assurément !

2 commentaires :

  1. Merci pour cet avis!
    Je viens de terminer Un Avion Sans Elle du même auteur, et malgré quelques tournures de style et passages m'ayant déplu au début, j'ai tout de suite accroché à l'intrigue! On tourne les pages sans s'en rendre compte. Je te le conseille.
    J'avais justement mis Nymphéas Noirs dans ma liste de livres à lire... à voir si je le trouve à la bibliothèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Andréa ;)
      Je suis justement en train de lire Un avion sans elle ! Je voulais en découvrir plus sur Bussi je l'ai donc emprunté à la bibliothèque. C'est vrai que l'intrigue est originale (j'ai l'impression que c'est justement le point de fort de l'auteur, cette originalité...)

      Bon dimanche :)

      Supprimer

Laisser un petit mot