dimanche 4 décembre 2016

En attendant Noël (+ idées cadeaux et une recette de Granola)


A l'heure où j'écris ces mots je reviens tout juste du centre-ville, où j'ai pu encore une fois expérimenter l'effervescence qui nous anime tous à l'approche de Noël. Vue du ciel, la scène pourrait paraître cocasse : des centaines de petites fourmis humaines s'agitant dans tous les sens, dirigées vers un seul but : trouver LE cadeau, ou du moins un cadeau qui fera l'affaire. Vécue de l'intérieur, le spectacle est tout de même moins agréable. Les bourdonnements, la foule, la chaleur... Slalomer tant bien que mal entre les gens, tout en évitant de se voir écraser les orteils. Avouez qu'il y a plus réjouissant que la course aux cadeaux, quand seul compte le bouclage de liste.

Si j'aime l'esprit de Noël et l'excitation qui l'accompagne, le côté commercial et consumériste de cette fête me rebute particulièrement. Pourtant il y a tellement de raisons de se réjouir, à commencer par les lumières de la ville et les décorations qui rendent le trajet du retour du travail plus agréable. Et puis revoir sa famille/ses amis souvent perdus de vue pendant l'année, réfléchir au menu, cuisiner ensemble et dresser joliment la table. Bref, c'est beau non ?

Cette année sera la première fois que nous le fêterons tous les deux, et seulement tous les deux. Quant au menu, j'ai bien quelques idées déjà mais rien n'est arrêté encore si ce n'est qu'il sera 100% végétal (évidemment). Pour les cadeaux j'ai décidé de les rendre le plus "slow" possible, c'est à dire de préférence locaux, naturels, jolis et utiles. Ça tombe bien car dans ma petite ville d'Allemagne se trouve un joli marché de Noël où j'ai déjà repéré des petites choses. Sinon, j'ai fait dans le comestible aussi (on ne se refait pas hein). Bon, si vous avez lu le titre vous savez ce que c'est ;)



- Les Livres - (parce que l'on ne lit jamais, jamais assez !)

Je commence par un cadeau que j'adore offrir et recevoir, surtout quand la personne y a mis un peu d'elle dans ce choix. Un roman qu'elle a adoré, qui l'a touchée ou bouleversée, et qui pourrait aussi me plaire par la même occasion. Offrir un livre c'est aussi offrir un voyage sans bouger de chez soi, des rêves, une nouvelle vie... Il peut se passer tellement de choses dans ces quelques de grammes de papier qu'il serait dommage de s'en priver. Pour moi, un des meilleurs cadeaux que l'on puisse faire et, n'ayons pas peur des mots, qui peut changer la vie, oui oui oui.

Idées en vrac
- Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas : un classique de chez classique que j'ai découvert sur la tard, en me demandant pourquoi je ne l'avais jamais lu avant. Un roman de cap et d'épée avec de l'amour dedans, de l'action, une intrigue, de l'Histoire... Bref, c'est passionnant et on ne s'ennuie vraiment pas !
- Quatre sœurs, Malika Ferdjoukh (existe aussi sous quatre tomes séparés : Enid T1, Hortense T2, Bettina T3, Geneviève T4) : le quotidien de cinq sœurs (et non quatre !) qui vivent ensemble dans une grande maison bancale après la mort de leurs parents. Un condensé d'humour, d'amour, de vie et de poésie. J'ai lu ces livres durant mon adolescence, et j'aime toujours autant la plume allègre de cette auteure jeunesse, à lire même lorsqu'on en est sorti !
- Le Chœur des Femmes, Martin Winckler. J'avais vraiment beaucoup aimé ce roman, d'un écrivain également médecin-gynécologue et accessoirement féministe, qui se bat pour les droits des femmes à disposer de leur corps dans le milieu médical (dieu que cette phrase est longue). C'est un roman-documentaire -un peu-, qui décrit la médecine gynécologique, mais aussi une quête d'identité avec le portrait d'une jeune interne en médecine qui cache une lourde particularité que l'on découvre peu à peu (la fin est magistrale !). Un roman de/sur les femmes, donc, mais pas que.
- Rosalie Blum, Camille Jourdy (roman graphique en 3 tomes). J'avais eu un gros coup de cœur pour les illustrations douces de ce roman graphique, le premier du genre que je lisais. Une vie simple en apparence, des personnes attachants, décalés, un peu "en marge", il ne m'en fallait pas plus pour craquer et dévorer ces trois tomes empruntés à la bibliothèque. Il me semble qu'il y a eu également une adaptation au cinéma.



- Les Comestibles -

Je ne connais personne qui ne serait heureux de recevoir un présent à manger. Honnêtement, qui refuserait quelque chose de bon, préparé avec amour et offert dans un joli contenant ? J'apprécie de plus en plus les cadeaux dits "périssables", qui ne restent pas à traîner sur une étagère ou un quelconque endroit en attendant d'être utilisés. Cette année j'ai décidé de me mettre à la confection de petites gourmandises, et notamment de Granola. J'avais pas mal de bocaux en verre à recycler, que je trouvais dommage de ne pas réutiliser, j'ai donc acheté du Masking-tape (vous savez, ces petites rouleaux adhésifs hyper mignons) pour leur redonner une seconde jeunesse, et ils sont désormais prêts à accueillir mes petits cadeaux gourmands !


Le Granola du Petit écureuil (inspiré de plusieurs recettes trouvées sur internet)

  • 280g de flocons d'avoine
  • 100g d'amandes effilées
  • 1 pincée de cannelle
  • 100g de sirop d'agave
  • 3 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 100g de chocolat noir haché
  • 2 poignées de noix de cajou
Dans un saladier mélanger les flocons d'avoine avec les amandes effilées et la cannelle, puis verser le sirop d'agave et l'huile d'olive en mélangeant bien le tout.
Étaler de façon compacte sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé, en aplatissant bien.
Enfourner à 150°C en vérifiant toutes les 10 minutes que le granola ne grille pas. Il faut qu'il soit bien doré mais non noirci, soit environ 30 minutes.
Lorsque l'ensemble a complètement refroidi, casser la plaque en pépites de différentes tailles puis ajouter le reste des ingrédients (chocolat, noix de cajou...)




- Les Utiles -


J'aime offrir des choses utiles, parce que je sais qu'elles pourront trouver une petite place dans la vie de celui à qui je l'offre. Il y a quelques années, ma mamie avait l'habitude de nous offrir des pyjamas qu'elle commandait par correspondance. Sur le moment je me souviens, les enfants que nous étions étaient un peu déçus par ce cadeau qui n'en semblait pas un, mais ensuite nous étions tellement bien dedans qu'on oubliait nos espoirs déçus.
Je me suis donné pour objectif cette année d'essayer d'éviter les grands magasins, et de confectionner le plus possible mes cadeaux. Je crains qu'il ne soit trop tard à cause du temps de cure, mais la fabrication de savons est une idée ! (j'avais fait un article ici). Sinon, on en trouve parfois dans les marchés de Noël, ou bien de la jolie vaisselle locale. J'ai aussi déniché un stand de jolies créations en bois, et bien sûr je suis repartie avec tout un assortiment de petites cuillères en olivier, tellement agréables à utiliser !

Et vous, qu'avez-vous prévu d'offrir à vos proches ?

2 commentaires :

  1. J'ai décidé moi aussi de faire hyper slow.
    Cette année, j'invite mes parents et mon mari au restaurant.
    Une parenthèse pour nous faire plaisir, ce sera tout.
    Douce soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que de cette façon on passe un moment plus serein, parce qu'à courir après le grandiose on en oublie l'esprit premier de Noël.
      Merci de ton passage Cloudy, bonne soirée à toi aussi :)

      Supprimer

Laisser un petit mot