jeudi 26 janvier 2017

Rentrer, ce délicieux sentiment


Est-ce que cela se passe toujours ainsi ? Partir pour mieux revenir, se rendre compte que l'on apprécie quelque chose ou quelqu'un quand ces entités s'éloignent ou disparaissent ? Tel un amour rétrospectif, le manque comme un indice et ce trou dans la poitrine comme une preuve.

C'est en passant quelques mois loin de chez moi, de mes habitudes et mes repères, que j'ai découvert que ce petit coin du Nord m'avait manqué. Finalement, et malgré tout. Malgré le calme, malgré le froid, malgré la pluie et le manque de lumière, parfois. Faire contre mauvaise fortune bon cœur, et voir toutes les belles choses autour de soi. Mais sans se forcer au bonheur, oh non ! essayer seulement d'extraire la pulpe savoureuse des jours ordinaires. 

Est-ce cette belle lumière rase d'hiver qui illumine les visages d'une douce chaleur ? Ce soleil qui nous fait l'honneur de sa présence depuis quelques jours ? Ou bien ces murs de briques rouges, comme un signe rassurant aux fenêtres inclinées de notre nouveau cocon ? Et puis, sortir le plaid tout doux sur le canapé et les théières fumantes, les gros livres et les chaussettes épaisses. 

Emprunter de nouveau les chemins familiers sertis de folles herbes, l'étang gelé comme destination à nos pas. Longer les murs fêlés et les clôtures fleuries derrière lesquelles passent les trains, ronronnement quotidien. 

Ah, qu'il est bon de rentrer !


( Pssst, vous pouvez aussi me retrouver sur Instagram et Twitter !)

2 commentaires :

  1. TRES jolies photos
    Je te rejoins sur IG ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :D
      J'ai vu ça, je me suis abonnée aussi ;)

      Supprimer

Laisser un petit mot